Sélectionner une page
Marc Buronfosse

FENDER VI & ELECTRONICS

Après des études de guitare classique, il débute la contrebasse en 1982 parallèlement à des études supérieures d’ingénieur du son et de musicologie. Il étudie la contrebasse avec Thierry Barbé, soliste à l’Opéra de Paris, au conservatoire du XIIème arrondissement de Paris puis s’oriente vers le jazz, étudiant avec Césarius Alvim, Henri Texier, Charlie Haden et Reggie Workman. Il joue également au sein d’orchestres symphoniques (Opéra de Paris) et de formations de musique de chambre (Solistes de Versailles), tournée au Japon en 1989.

En juin 1991, une bourse d’étude du ministère de la Culture lui permet de séjourner une année à New York à la New School of Music. Il y travaille régulièrement avec Gary Peacock, Marc Johnson et Mark Dresser. Durant ce séjour, il rencontre et joue avec Jimmy Cobb, Steve Kühn, John Abercrombie, Lew Soloff, Tim Berne, Dave Liebman, Billy Harper…

Il remporte en 1992 le premier prix du concours de la Défense avec le Bojan Z Quartet. Il fait actuellement partie du Stéphane Guillaume Quartet, Gueorgui Kornazov Horizons Quintet, Georges Paczynski Trio, Jasser Haj Youssef Quartet, Stéphane Tsapis Trio, Issa Murad Joussour Group, Toufic Farroukh…

Membre du septet du guitariste et compositeur René Aubry depuis 1999, il a collaboré avec le quintet de Sylvain Beuf, le trio d’Alain Jean-Marie, le trio de Benjamin Moussay, le trio de Sébastien Texier, le trio de Jacques Loussier, le quintet de Michel Portal… Le CD du Stéphane Guillaume 4tet + Brass “Windmills Chronicles” obtient le prix 2009 de l’Académie du Jazz du meilleur album jazz de l’année.

En 2011, le CD du 5tet de Michel El Malem reçoit la même distinction de l’Académie du Jazz. Il dirige un nouveau quartet avec Benjamin Moussay, Jean-Charles Richard et Antoine Banville. L’album “Face The Music” du Marc Buronfosse Sounds Quartet est sorti sur le label Abalone Productions le 17 avril 2010.

Il a reçu la distinction “Révélation” de Jazz Magazine et a été élu 4ème meilleur disque de l’année 2010 par l’Académie du Jazz. L’album précédant d’ÆGN intitulé «Aιγαίο» enregistré à Paros-Grèce est sorti le 26 août 2016 chez Abalone Productions / L’Autre Distribution, un projet électrique où il joue exclusivement une Fender VI.

Il enseigne le jazz au Conservatoire du 13ème arrdt, au CRR de Paris et au Pôle Supérieur Paris-Boulogne-Billancourt.

Il est directeur du Mediterranean Artists Masters Festival sur l’île de Paros, Grèce.

Maxime Hoarau

VIBRAPHONE & ELECTRONICS

Maxime Hoarau, vibraphoniste et pianiste installé à Paris depuis 2005 mène une carrière de musicien touchant à différents styles allant du jazz aux musiques électroniques.

Diplômé du CRR de Paris, d’un master du CNSMDP en Jazz et musiques Improvisées ainsi que d’une licence de Musicologie à la Sorbonne, il s’investit dans différents orchestres de jazz mais aussi dans le quintette de musique brésilienne BR5 et surtout avec le groupe ODEI, trio de musique électronique alliant machines, synthétiseurs et instruments acoustiques avec lequel il enregistre deux albums et se produit lors de nombreux concerts en France.

Parallèlement à sa carrière d’instrumentiste il enseigne le piano et accompagne des cours de danse au CRR de Boulogne-Billancourt.

Arnaud Biscay

BATTERIE & CLAVIER

Originaire du Pays Basque, Arnaud Biscay commence par étudier les percussions classiques au CNR de Bayonne à l’âge de 12 ans. Il obtient un diplôme de fin d’étude six ans plus tard et décide de se concentrer sur la batterie. La même année en 2005, il s’installe à Paris où il étudie la batterie avec François Laizeau, Joe Quitzke, Simon Goubert et enfin Dré Pallemaert, professeur au CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

En 2008, il rencontre le Professeur Inlassable, producteur et DJ membre du groupe “les Sélénites” qui accompagne le chanteur et bassiste centrafricain Bibi Tanga. C’est là que commence une série de concerts en France et à l’étranger dans plusieurs pays d’Europe, aux USA (N.Y et L.A), en Afrique (tournée des Alliances Françaises) et en Asie (Inde et Chine). On peut aussi le voir jouer dans différentes formations comme: Arthur S, Lucy Dixon, Kaimaki, Philippe Baden Powell trio, Stéphane Tsapis trio, ÆGN, Odei et différentes formations liées au CNSMDP.

C’est en Inde en février 2011 qu’il décide de diversifier son travail de l’instrument avec les Tablas, percussions traditionnelles de la musique classique indienne. Il prend d’abord des cours avec Prabhu Edouard pendant 1 an (élève du maitre Shankar Ghosh) puis avec Niti Rajan Biswas, chef du département de musique indienne à Amsterdam, lors de son année Erasmus (2012/2013). Aujourd’hui, Arnaud Biscay vient de terminer son cursus au CNSMDP en obtenant son diplôme de Master 2 avec mention très bien. Il joue dans un trio, Odei (constitué de Maxime Hoarau au vibraphone et Matthys aux synthés analogiques), qui mélange improvisation et musique répétitive dans un contexte de musiques électroniques. www.arnaudbiscay.com